Qui accueille un enfant, m’accueille: méditation de la JMP 2016

En cette journée internationale des droits des femmes, je partage la méditation que j’ai proposé hier soir lors de la célébration de la Journée mondiale de prière (JMP), dont la liturgie avait été préparée cette année par des femmes de Cuba.

Lecture de l’évangile de Marc

Des gens amenèrent des enfants à Jésus pour qu’il pose les mains sur eux, mais les disciples leur firent des reproches. Quand Jésus vit cela, il s’indigna et dit à ses disciples: « Laissez les enfants venir à moi! Ne les empêche pas, car le Royaume de Dieu appartient à ceux qui sont comme eux. Je vous le déclare, c’est la vérité: celui qui n’accepte pas le Royaume de Dieu comme un enfant ne pourra jamais y entrer. » Ensuite, il prit les enfants dans ses bras; il posa ses mains sur chacun d’eux et les bénit. (Marc 10,13-16)

Méditation

Les femmes de Cuba qui ont préparé la liturgie que nous célébrons ce soir, ont mis un accent particulier sur le mélange des générations et l’importance de la transmission. Des jeunes filles aux femmes âgées, toutes les générations féminines sont unies pour célébrer ensemble le même Dieu. Ces femmes nous invitent à méditer ce texte de l’évangile de Marc où l’on amène des enfants auprès de Jésus.

Notre vision des enfants aujourd’hui est très différente de celle du monde antique. Et il convient de ne pas projeter sur le récit de l’évangile notre compréhension moderne. L’enfant, alors, n’est ni le symbole de la pureté, ni celui de l’innocence.

Lire plus

Bonne (!) année

Prédication du dimanche 10 janvier 2016 Textes bibliques: Genèse 12,1-5a (envoi d’Abram) et Marc 14,66-72 (reniement de Pierre) Le début de l’année, c’est la période des vœux. Formuler ce que … Lire plus

Oh, on a oublié le p’tit Jésus!!!

Prédication de la veillée de Noël, 24 décembre 2015. Textes bibliques: 2 Samuel 7,1-7 et Luc 2,1-14 Sapin, crèche, étoile,… Autour de Noël, les symboles sont nombreux. Des symboles païens … Lire plus

Le compte de Noël

Voici le conte, raconté mercredi lors du Noël des aînés de la Commune de Cortaillod. Merci à Florence Droz du Centre œcuménique de documentation (COD) pour l’idée de ce conte que j’ai un peu retravaillé.

Au petit matin

Ce matin-là, Nathan se leva de bonne heure. Après avoir mangé la galette que son épouse Rébecca lui avait préparée la veille au soir et bu un bon bol de lait de chèvre, il se mit en route. Il avait prévu de s’arrêter prier à la synagogue avant de se rendre à Bethléem et il ne voulait pas avoir à courir sur le chemin. Il n’était pas question d’arriver tout essoufflé à son premier jour. Car ce jour-là était un jour important: Nathan commençait un nouveau travail!

Le voyage se passa sans heurts et une fois dans le village, il trouva sans difficulté la maison des recenseurs. Il faisait connaissance avec ses nouveaux collègues lorsque le responsable du recensement entra.

Lire plus

L’étoile de Bethléem: un conte de Noël

Chaque année au Noël des aînés de la Commune, je raconte un conte de Noël. Dans mes recherches pour un nouveau conte pour cette année, je tombe sur celui-ci que j’avais adapté il y a quelques années. Je n’ai pas retrouvé la source, donc pas non plus son auteur (désolée…). Cette histoire peut aussi être réécrite en saynète jouée par des enfants.

Au lendemain…

Dans un pays lointain, il y a bien longtemps, des mages crurent apercevoir dans le ciel une étoile. Une étoile toute spéciale, une étoile qui devait annoncer un événement exceptionnel: la naissance d’un roi. Ils se mirent en route, dans la direction que leur indiquait l’astre. Après des jours et des jours de marche sous le soleil brûlant et dans la nuit glacée, ils arrivèrent aux portes de Jérusalem. Ils se rendirent à la cour du roi Hérode et apprirent de la bouche des sages où devait naître celui qu’on appellerait Le roi des Juifs: à Bethléem.

Lire plus