Personne n’a jamais vu Dieu

Les deux toiles réalisées lors de l’atelier créatif animé par Armin Kressmann ont été l’objet de notre méditation lors du culte d’hier.

Voici la toile réalisée par le groupe BARC’Ados: 13 jeunes entre 11 et 14 ans

La toile réalisée par le groupe du samedi, 25 personnes entre 8 et 80 ans

Je décide de les présenter dans ce sens mais elles pourraient aussi être retournées ou présentées horizontalement.

Images et Parole

Face à une œuvre d’art, il y a deux réactions possibles. Soit on cherche à expliquer, à expliciter l’intention de l’auteur. Soit on se tait et on abandonne l’objet à la méditation de celui ou celle qui le reçoit.

Face à un texte, les deux mêmes postures sont possibles. Soit on explique le texte, on en fait l’exégèse, on tente d’expliciter l’intention de l’auteur. Soit on se tait et on laisse méditer.

Voici les deux textes qui ont nourri notre réflexion. Continuer la lecture de Personne n’a jamais vu Dieu

Atelier créatif et créateur

Votre talent va vous surprendre!
C’est ainsi que tout un chacun.e était invité à participer à un atelier créatif animé par Armin Kressmann.

J’ai eu la chance de le vivre deux fois. La première vendredi soir avec le groupe de pré-ados et le samedi, avec des participants allant de 8 à 88 ans.

Voici quelques reflets des ces deux ateliers lors desquels les révélations ont été nombreuses.

Les deux tableaux réalisés seront dévoilés lors du culte de dimanche prochain. Rendez-vous à 10h00 au temple d’Auvernier, dimanche 15 février.

À lire: le retour d’un participant, le blogueur Jean-Marc Leresche.

Il n’y avait plus que des hommes

Prédication donnée à l’église catholique de Colombier lors de la célébration œcuménique de la Semaine de prière pour l’Unité des chrétiens, le 19 janvier 2020

Lecture biblique: Actes 27,18-28,10

C’est à une communauté chrétienne de Malte que nous devons, cette année, les textes de la célébration de la semaine mondiale de prière pour l’unité des chrétiens que nous vivons ce matin ici-même et en communion avec des chrétiens et des chrétiennes du monde entier.
Des croyants Maltais qui nous invitent à explorer les racines de leur foi. La Bible garde la mémoire de l’arrivée de l’Évangile sur leurs terres et depuis ce jours hommes et femmes ont entretenu cette flamme, transmis leur espérance, cultivé l’Évangile de génération en génération.
L’arrivée de Paul et de ses compagnons sur l’île de Malte n’est pas le résultat d’un plan de diffusion parfaitement organisé, d’un business plan millimétré, mais le fruit du hasard, l’aboutissement heureux d’une catastrophe: un naufrage.
Paul et ses compagnons étaient prisonniers sur ce bateau qui devait juste rejoindre la Crète pour passer l’hiver. Paul avait dit que cette traversée serait dangereuse, mais le capitaine avait affirmé qu’il assurerait et l’officier romain avait préféré lui faire confiance plutôt que d’écouter les avertissements du prisonnier.

Le monde de la marine est particulier. Il connaît son vocabulaire propre, son langage qui nous est souvent inconnu à nous, les gens du continent. Mises à part certaines expressions – et encore, on ignore parfois leur origine maritime: larguer les amarres, virer de bord, avoir le vent en poupe, une figure de proue, être au taquet, etc.
Continuer la lecture de Il n’y avait plus que des hommes