Ici et maintenant! Ou une fois, quelque part…

Cela fait bientôt 5 ans que je tiens ce blog. Pas toujours de manière aussi rigoureuse que je le souhaiterais, il est vrai.
J’ai parfois quelques hésitations car je n’arrive pas totalement à me défaire de l’impression que s’exposer de la sorte a quelque chose d’orgueilleux. D’un autre côté, la plupart de mes textes sont livrés à un auditoire, celui du culte dominical ou d’un groupe de la paroisse que ce soient des adultes ou des enfants. Pourquoi donc ne pas le mettre aussi à disposition de celles et ceux qui, pour différentes raisons n’appartiennent pas à ces groupes? Continuer la lecture de Ici et maintenant! Ou une fois, quelque part…

Le mage aux mains vides: un conte de Noël

Voici un joli conte de Noël, à lire en famille ou à raconter à l’occasion d’une rencontre dans le temps de l’Avent. Il peut aussi être adapté en saynète pour les enfants.
J’ai retravaillé le texte à partir d’une dialogue préparé pour des enfants. Je ne connais ni la version originale ni le nom de l’auteur de cette histoire.

Il y avait dans un pays d’Orient, loin, très loin, du côté du soleil levant, un homme riche, sage et savant. Tout le monde l’appelait le mage. Un soir en regardant le ciel, le mage vit briller une étoile nouvelle jamais observée jusque là. L’étoile était impressionnante et son éclat incroyablement lumineux.

« Miséricorde! Elle annonce sûrement la naissance d’un grand roi! »

Le lendemain matin, à l’instant même où le mage s’éveilla, son esprit fut habité par cette étoile. De toute la journée, il ne put en détacher son esprit.

« C’est décidé, je vais aller voir ce roi!
Mais que pourrais-je lui apporter ? Pour que son étoile soit si belle, il est sûrement plus riche et plus puissant que moi.
Miséricorde! Et si je lui apportais du pain? Tout le monde me dit ici que celui de ma maison est le meilleur du monde. »

Il fit donc venir ses serviteurs et leur annonça:

« Demain, je pars visiter un grand roi.
Toi, le cuisinier, fais-moi le meilleur et le plus gros pain que tu puisses faire! C’est le cadeau que je veux lui faire. Applique-toi.
Toi, brosse mon manteau le plus chaud car je voyagerai surtout la nuit.
Et toi, selle mon plus beau cheval! » Continuer la lecture de Le mage aux mains vides: un conte de Noël