Une boule de Noël offerte à la créativité

Parce qu’il était important de marquer Noël même si nous ne pouvions pas organiser de rencontre avec les jeunes du Passeport caté, nous leur avons fait parvenir un paquet. Dans la dernière semaine avant les vacances, ils ont trouvé dans leur boîte aux lettres une boule de Noël transparente avec ce petit mot.

Voici quelques unes de leurs réalisations.
Bravo et merci à Chiara, Émilie, Gabriel, Julie, Lucien, Maloé, Marc, Mirco, Noah et Thibault 😉

Mode d’emploi

Voici quelques réflexions et aspects pratiques qui peuvent rendre service si vous voulez reprendre cette idée.

Les enfants (et les adultes aussi d’ailleurs) reçoivent beaucoup de cadeaux. Il devient difficile d’offrir quelque chose qui ait vraiment du sens et qui ne devienne pas simplement un truc en plus qu’on met de côté. Nous tenions pourtant à nous manifester auprès des jeunes dans cette période de l’année alors que nous avons dû renoncer à nos rencontres. Nous avons trouvé l’idée d’un cadeau créatif que nous pouvions accompagner d’un petit mot qui donne du sens. On ne maîtrise bien sûr pas comment c’est reçu mais au vu des retours, cela semble avoir eu du sens pour plusieurs de ces jeunes et leurs familles.

Matériel

Achat des boules de Noël dans un magasin de bricolage (en ligne vue la situation). Livraison très rapide même pour une quantité importante chez Galaxus. Toutes les pièces sont arrivées en bon état. J’avais assuré le coup en en commandant 3 pièces de plus qui ont fait plaisir à ma fille et à ses deux amies. Elles étaient toutes intactes mais l’emballage était conséquent! Carton de livraison énorme, papier bulle et des mètres de papier froissé… On est loin du zéro déchet!

Rédaction de la carte d’accompagnement sur Canva et impression recto/verso sur des cartes A6. Cela prend évidemment du temps pour trouver les bonnes formulations. Dire en peu de mots et avec des phrases épurées le sens du projet et le lien avec l’incarnation du Christ qui transforme et embellit nos vies dans la simplicité de la crèche. Merci à ma collègue Sarah Badertscher pour la relecture et la recherche en commun des bonnes formulations!

Vient la phase de l’emballage. Ça prend du temps… surtout quand tu réalises à la fin qu’il te reste 4 cartes donc qu’il doit y avoir 4 paquets dans lesquels tu as oublié de glisser la carte et que les jeunes ne comprendront rien si ils trouvent une boule de Noël dans leur boîte aux lettres sans mot d’accompagnement (!).

J’ai opté pour un emballage tout simple. Papier craft et écriture des adresses à même le paquet au feutre de couleur.

Puis j’ai réparti les paquets dans des sacs triés par village et imprimé une liste avec les adresses triées par lieu.

Dernière phase: la livraison. Je tiens ici à remercier infiniment Olivier Junod qui a assuré toute la livraison, sillonnant la région pour déposer la quarantaine de paquets à domicile.

Et encore: se réjouir de recevoir les photos et les petits mots des jeunes et de leurs parents. Cette initiative a contribué à soigner les liens entre les familles et la paroisse.

Laisser un commentaire