Des crêpes et des lions

Demain nous serons le 2 février: jour de la Chandeleur. La Chandeleur?!? Oui, il s’agit bien d’une fête chrétienne, mais très peu fêtée par ici. D’ailleurs, je ne crois en avoir entendu parler à peu près que dans les séries télé américaines de mon adolescence. Et à part l’associer à des crêpes (mmmhh!), j’étais bien incapable d’en dire quoi que ce soit.…

En route vers Pâques, les enfants!

Samedi, j’ai animé une rencontre de l’Eveil à la foi sur le thème « En route vers Pâques ». Je me suis inspirée du programme proposé par le Service de catéchèse de l’Eglise catholique de Fribourg tout en y apportant quelques modifications. L’activité est destinée aux enfants de 3 à 6 ans, accompagnés de leurs parents, mais les fratries viennent souvent au grand complet, donc les enfants ont entre 0 et 10 ans.…

Martin Luther: mauvais lanceur d’alerte

Avec l’ouverture de l’année du Jubilé de la Réforme, les publications sont nombreuses. Et je me suis réjoui en voyant l’autre jour au Centre de catéchèse une BD sur Martin Luther, dont j’avais lu du bien dans un billet du CIDOC. Son titre m’a laissée un peu perplexe: Martin Luther, lanceur d’alerte. Actualisation de l’histoire de la Réforme ou sorte de transposition au XXIe siècle genre science fiction???…

Catéchumène: une espèce en voie de disparition?

Je constate depuis quelques années une diminution du nombre de catéchumènes dans ma paroisse. Certes, le nombre de courriers envoyés a un peu diminué, mais la proportions d’inscrits baisse de manière claire.

Carte postale

Le camp de catéchisme est LE moment fort de l’année et après ces quelques jours, on se dit que tous les efforts mis en œuvre pendant l’année ont valu la peine. En particulier, le travail parfois ingrat de début d’année où nous relançons les familles et encourageons les jeunes à s’inscrire au KT. Nombreux sont ceux qui nous disent: j’ai hésité à m’inscrire, mais je ne le regrette pas.…

Les enfants, les ados et la mort

Dans le cadre de mon travail en paroisse, j’ai régulièrement l’occasion de visiter des familles qui vivent un deuil. Dans ces familles, il y a parfois de jeunes enfants ou des adolescents. Je constate qu’en règle générale, ceux-ci sont écartés du moment de discussion qui réunit la famille et le pasteur et qu’il arrive même qu’ils ne soient pas présents à la cérémonie.…